FRANÇOIS MORELLET (1926-2016)

Lot 37
30 000 - 50 000 €

FRANÇOIS MORELLET (1926-2016)

Steel-Life n°67, 2004
Acrylique sur toile, bois, fer plat
Signée, datée et titrée au dos.
Acylic on canvas, wood and steel.
Signed, dated and titled on the reverse.
H_63 cm L_124 cm

Provenance:
- acquis directement auprès de l'artiste par l'actuelle propriétaire
- collection privée

FRANÇOIS MORELLET
François Morellet est né le 30 avril 1926 à Cholet. Il a une soeur, Fanny, née en 1923. Leur père, Charles Morellet, était sous préfet de Chinon puis de Mayenne avant de devenir directeur d'une usine de jouets.
En 1937, la famille s'installe à Paris. François Morellet commence la peinture à 14 ans. Jean-Denis Maillart lui donne des cours de peinture quelques années plus tard et lui permet d'exposer un tableau au Salon de la Société nationale des Beaux-arts.
Après l'obtention de son diplôme de russe, François Morellet travaille au suivi commercial et à la conception de modèles dans l'usine de jouets familiale. Sa première exposition personnelle aura lieu à la Galerie Creuze à Paris en mars 1950.
Fin 1950, il voyage au Brésil où il se lie d'amitié avec Almir da Silva Mavignier. Il y découvre l'oeuvre de Max Bill et l'art concret, ce qui sera fondamental dans son orientation artistique. Dès son retour en France, au début de l'année 1951, il réalise ses premières oeuvres géométriques. Parallèlement Joël Stein lui fait connaître les oeuvres de Marcel Duchamp et il est conquis par l'oeuvre de Piet Mondrian qui sera une découverte capitale.
En 1952, Almir Mavignier lui présente Jack Youngerman et il rencontre Ellsworth Kelly quelques mois plus tard.
Lors d'un voyage en Espagne cette même année, il visite l'Alhambra de Grenade qui est une révélation. Il y retrouve de nombreuses correspondances avec ses derniers travaux comme le principe du all-over qu'il adopte définitivement. C'est au cours de cette année décisive qu'il établit ses premiers systèmes.
En 1958, par l'intermédiaire de François et Véra Molnar, il rencontre Victor Vasarely et présente sa deuxième exposition à Paris à la galerie Colette Allendy. Il réalise ses premières trames et introduit le hasard dans ses oeuvres.
Le GRAV se dissout en 1968 après avoir participé à plusieurs expositions internationales. Cette même année, François Morellet réalise ses premiers adhésifs éphémères. En 1971 il participe à la Biennale de Venise, et plusieurs rétrospectives de son oeuvre seront organisées dans plusieurs musées européens, puis dans des musées américains dans les années 80. En 1971, il réalise sa première intégration architecturale Trames 3°-87°- 93°-183°, oeuvre aujourd'hui disparue, à Paris, sur le plateau La Reynie, à l'angle de la rue Quincampoix et de la rue Aubry-le-boucher. Les intégrations architecturales sont aujourd'hui au nombre de 135.
Dans les années 2000, de nombreuses rétrospectives et expositions sont organisées en Europe (Galerie nationale du Jeu de Paume à Paris, musée Matisse du Cateau-Cambrésis, espace du Stiftung für Konkrete Kunst de Reutlingen en Allemagne...), au Brésil (Fondation Hélio Oiticica de Rio de Janeiro) . En 2010, il est le deuxième artiste vivant à réaliser une oeuvre pérenne au Musée du Louvre. En 2011, son exposition «Réinstallations» au
Centre Pompidou est sa 455ème exposition personnelle.
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue
PARIS
Pierre Bergé & Associés
92, avenue d'Iéna
75116 PARIS
T. +33 (0)1 49 49 90 00
F. +33 (0)1 49 49 90 01

BRUXELLES
Pierre Bergé & Associés
Avenue du Général de Gaulle 47
1050 Bruxelles
T. +32 (0)2 504 80 30
F. +32 (0)2 513 21 65