WILLEM DE KOONING (1904-1997)

Lot 19
150 000 - 200 000 €
Résultats avec frais
Résultat: 289 350 €

WILLEM DE KOONING (1904-1997)

Untitled, circa 1975
Huile sur papier marouflé sur toile.
Signée en bas à droite.
Oil on paper laid on canvas.
Signed lower right..
H_73 cm L_54 cm

Provenance:
- Sidney Janis Gallery, New York (facture d'achat)
- acquis auprès de la galerie par le récédent collectionneur le 12 féfrier 1981
- ancienne collection Willem Dijkstra
- acquis auprès de cette collection par l'actuel propriétaire le 14 septembre 1993.
- collection privée

WILLEM DE KOONING
En avril 1948, Willem de Kooning expose pour la première fois seul, à la Charles Egan Gallery. Le Museum of Modern Art (MoMA) est le premier à lui acheter une toile, Painting (1948). À l'invitation de Josef Albers, il enseigne au Black Mountain College, en Caroline du Nord. L'année suivante, il participe avec sa femme Elaine à l'exposition organisée par la Sidney Janis Gallery, intitulée «Artists: Man and Wife». Il devient par ailleurs membre de The
Club, qui regroupe différents artistes.
En 1950, plusieurs de ses oeuvres sont sélectionnées par Alfred H. Barr, Jr., directeur du MoMA, pour la 25e Biennale de Venise; c'est sa première exposition à l'étranger. Il commence à cette époque sa troisième série de Women, tout en enseignant à l'école des beaux-arts et d'architecture de Yale, à New Haven, dans le Connecticut.
Il publie l'année suivante «What Abstract Art Means to Me» dans le Bulletin du musée d'art moderne. C'est en 1951 qu'il commence à fréquenter avec sa femme la maison d'Ileana et de Leo Castelli dans East Hampton, Long Island. Il décide d'installer son atelier dans cette région, à partir de 1961, et s'y installe complètement en 1963.
En 1953, il expose plusieurs toiles à la Sidney Janis Gallery sur le thème «Paintings on the Theme of the Woman».
Le MoMA acquiert pour l'occasion Woman I. Il commence en 1955 une série de paysages urbains abstraits. Il se sépare d'Elaine. L'année suivante naît sa fille Johanna Liesbeth (Lisa) qu'il a avec Joan Ward. À partir de 1957, il réalise une série de paysages abstraits.
En janvier 1968, il se rend pour la première fois à Paris, où il expose en juin, chez M. Knoedler et Cie. Il rencontre Francis Bacon à Londres. Il profite de sa tournée européenne pour retourner en Hollande, la première fois depuis 1926, à l'occasion d'une rétrospective au Stedelijk Museum d'Amsterdam. Celle-ci est présentée successivement à la Tate Gallery de Londres, au MoMA de New York, à l'Institut d'art de Chicago, ainsi qu'au musée d'art du comté de Los Angeles. L'année suivante, il se rend à Rome où il exécute ses premières sculptures, puis au Japon, en 1970, où il s'initie aux techniques de dessin japonais, notamment celle du nihonga. Il crée une série de lithographies pour la Hollander Workshop de New York.
En 1974, la galerie nationale d'Australie de Canberra acquiert Woman V pour 850 000 dollars, le plus haut prix jamais atteint alors pour un artiste américain vivant. Neuf ans plus tard, il atteint un nouveau record: sa toile Two Women est vendue chez Christie's à 1,21 million de dollars, nouveau record pour une oeuvre d'un artiste vivant de l'après-guerre. En novembre 1989, Interchange (1955), mis aux enchères par Sotheby's, atteint un nouveau record avec 20,8 millions de dollars. En 2015, le tableau est revendu par la fondation Geffen au gestionnaire de fonds de pension Kenneth C. Griffin pour 300 millions de dollars, ce qui en fait le tableau le plus cher au monde.
En 1978, Elaine, qui a également acheté une maison à East Hampton, renoue avec son mari. Elle meurt d'un cancer du poumon en 1989, à Southampton. Sa fille Lisa et John L. Eastman sont nommés par la Cour suprême de New York comme conservateurs des biens du peintre, atteint par la maladie d'Alzheimer et incapable dorénavant de gérer ses affaires; il continue toutefois à peindre des oeuvres qui font l'objet d'expositions.
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue
PARIS
Pierre Bergé & Associés
92, avenue d'Iéna
75116 PARIS
T. +33 (0)1 49 49 90 00
F. +33 (0)1 49 49 90 01

BRUXELLES
Pierre Bergé & Associés
Avenue du Général de Gaulle 47
1050 Bruxelles
T. +32 (0)2 504 80 30
F. +32 (0)2 513 21 65