Lot 113
40 000 - 60 000 €
Laisser un ordre d'achat
Votre montant
 €
Enchérir par téléphone
Enchérir par téléphone

BORGES (Jorge Luis)

Fervor de Buenos Aires. Poemas. Sans lieu, [Buenos Aires, Imprenta Serrantes], 1923.
In-8 [188 x 135 mm] de (32) ff. agrafés, couverture illustrée.
Édition originale: tirée à 300 exemplaires aux dépens du père de l'auteur, elle est devenue très rare.
La couverture est ornée d'une belle composition de Norah, la soeur de l'auteur, gravée sur bois.
Premier livre de Borges.
Dans son Essai d'autobiographie (1970), Jorge Luis Borges notait à propos de Fervor de Buenos Aires: “J'ai l'impression de n'avoir jamais dépassé ce livre-là. Je sens que tout ce que j'ai écrit depuis n'a fait que développer les thèmes abordés là pour la première fois; je sens que durant toute ma vie j'ai réécrit ce même livre.”
Exceptionnel envoi autographe signé sur le faux-titre: a Maurice Abramowicz, de todo corazón.
Jorge-Luis
Sans doute la plus belle provenance pour ce premier livre de l'écrivain argentin.
Durant son périple en Europe au début de l'année 1914, accompagné de sa famille, la guerre le retint à Genève.
Envoyé au collège Calvin pour y apprendre le français, Borges se lia avec deux garçons de son âge. “Mes deux amis intimes, se souvint-il plus tard, étaient deux juifs d'origine polonaise - Simon Jichlinski et Maurice
Abramowicz. L'un devint avocat et l'autre médecin.”
Jichlinski devait mourir le premier et Borges entretint sa vie durant une correspondance avec Abramowicz. (Elle a été publiée en 1999 sous le titre de Cartas de fervor.)
Poète et avocat, Maurice Abramowicz (1901-1981) devint député au conseil municipal de la ville de Genève en 1957 sous la bannière du Parti du Travail, lié aux communistes. Borges lui a dédié un texte dans son dernier recueil, Los Conjurados, intitulé simplement: Abramowicz.
“Cette nuit, je peux pleurer comme un homme, je peux sentir les larmes, car je sais que sur la terre pas une chose n'est mortelle et que chacun projette son ombre. Cette nuit, Abramowicz, tu m'as dit, sans paroles, que nous devons entrer dans la mort comme on entre dans une fête.”
Plaisant exemplaire.
Couverture recollée au dos, défraîchie avec fentes marginales et traces de pliure
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue
PARIS
Pierre Bergé & Associés
92, avenue d'Iéna
75116 PARIS
T. +33 (0)1 49 49 90 00
F. +33 (0)1 49 49 90 01

BRUXELLES
Pierre Bergé & Associés
Avenue du Général de Gaulle 47
1050 Bruxelles
T. +32 (0)2 504 80 30
F. +32 (0)2 513 21 65